Qu'est-ce qu'une pelouse hybride ?

Il existe trois types de pelouses: la pelouse naturelle, la pelouse synthétique et la pelouse hybride. La pelouse hybride est une technologie alliant les avantages du gazon naturel et du gazon synthétique. Cela se traduit par un gazon naturel intégré dans un substrat synthétique. Les systèmes hybrides font appel à des fibres de maillage en plastique qui renforcent la surface et donnent une apparence verte au sein du gazon naturel.

Pour l’UEFA, l’expression de “système hybride” qualifie les systèmes de renforcement des terrains composés de matériaux naturels et artificiels. Le substrat synthétique évolue selon le système hybride choisi. Il existe 4 systèmes hybrides différents : le renforcé liégeuxle stitchingle tricotage 3D et le lay & play. Depuis les dix dernières années, les systèmes hybrides se sont beaucoup développés et ont conquis de nombreux marchés sportifs, notamment le marché footballistique. La définition de pelouse hybride reste tout de même vague, c’est pourquoi certains ajoutent une cinquième catégorie: les systèmes fibrés.

La pelouse hybride répond à différentes problématiques, parmi lesquelles se trouvent la mauvaise circulation de l’air, les zones ombragées ou encore la mauvaise accumulation de l’eau par temps de pluie. Les institutions qui réglementent la pratique du foot conseillent fortement d’investir dans un système de pelouse hybride.

Renforcé Liégeux
Tricotage 3D
Slide #3
SubTitle
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit.

Où trouve-t-on les pelouses hybrides ?

La pelouse hybride est surtout présente dans le domaine sportif. Elle peut revêtir des terrains de football, de rugby, de tennis ou encore des parcours de golf. Les clubs de football de haut niveau restent les principaux clients de ce type d’offre car ils doivent faire face à de nombreuses contraintes. En effet, les terrains synthétiques sont interdits en Ligue 1 et 2 et les terrains naturels ne bénéficient pas d’une grande résistance (à l’arrachement et aux intempéries). La pelouse hybride apparaît donc comme le juste milieu. Elle a déjà séduit de nombreux grands clubs européens et se développe de plus en plus sur le marché international.

Comment définit-on une bonne pelouse ?

Une bonne pelouse se caractérise par un bon enracinement de l’herbe, ce qui permet de stabiliser, lisser et fortifier la surface de jeu. Le rebond du joueur devient alors plus agréable et plus efficace. Cette surface, grâce à sa fermeté et sa stabilité permet par ailleurs, de réduire les risques de blessures. En effet, le football est une des disciplines sportive les plus touchées par les accidents, que ce soit sur du gazon naturelle ou sur du gazon synthétique. De nombreuses blessures (au football) touchent les chevilles. Parmi elles, un grand nombre s’explique par la mauvaise qualité de la pelouse.

Quels sont les avantages et les inconvénients d’un terrain hybride ?

AVANTAGES
INCONVÉNIENTS
Esthétique: La pelouse hybride est idéale pour les médias grâce à sa couleur verdoyante
Coût: L’achat d’un terrain sportif hybride et l’entretien qu’il engendre requièrent un budget très élevé.
Retour sur investissement: Grâce à la qualité et la résistance de la pelouse, les clubs peuvent enchaîner les événements.
Entretien: Un terrain hybride nécessite beaucoup d’entretien. Il ne faut pas le négliger pour obtenir le résultat souhaité.
Perméabilité: Les capacités de drainage du terrain lui apportent une grande perméabilité, ce qui évite d’avoir des surfaces submergées par l’eau ou de la boue.
Résistance: La pelouse hybride est très résistante face à l’arrachement.
Diminution du risque de blessure: Le terrain stabilisé permet de diminuer les risques de blessure.
Durabilité du terrain: Même si celle-ci varie selon la technologie installée, un terrain hybride dure en moyenne une dizaine d’année.
Performance: La vitesse du joueur et de la balle est plus rapide sur un terrain hybride que naturel. Cela s’explique par la planéité de la surface.

Quelles sont les recommandations et les exigences de la FIFA pour élaborer un terrain ?

La FIFA a mis au point un ensemble d’exigences et de recommandations techniques. Parmi elles, se trouve une partie entièrement dédiée au terrain de jeu.

Ils y recommandent par exemple les dimensions du terrain car celles-ci doivent respecter un schéma fixe pour permettre au terrain d’accueillir des matchs professionnels. L’orientation du terrain doit être, également, étudiée rigoureusement. Le soleil ne doit jamais éblouir les joueurs, les spectateurs et les médias. La FIFA stipule qu’un système de drainage adéquat doit être intégré afin de rendre le terrain jouable sous n’importe quelles conditions météorologiques (ce qui est compliqué avec un terrain naturel). Pour cela, aucunes zones d’engorgement ou de saturation par l’eau ne doivent se former. Le terrain doit donc être parfaitement lisse et régulier.

luminotherapie-parc-des-princes

Afin d’obtenir un terrain régulier, l’herbe doit avoir la même pousse sur l’ensemble du terrain. Une luminothérapie peut alors s’effectuer sur la pelouse hybride pour compenser le manque de soleil sur les zones ombragées. Afin de rendre le gazon plus épais et de favoriser l’aspect visuel, il est fortement conseillé de pratiquer une tonte régulière. L’arrosage est aussi essentiel pour affronter les fortes chaleurs. Il est recommandé d’avoir une surface de jeu fraîche pour améliorer le confort des joueurs. Une pelouse artificielle chauffera très facilement au contact de la chaleur puisqu’elle est faite de plastique.

La FIFA demande également aux gestionnaires du terrain d’avoir le budget nécessaire pour garantir la qualité du terrain avant, pendant et après les évènements. La conception, la construction et l’entretien du terrain doivent être confiés à des professionnels qualifiés. 

Pour participer à la Coupe du monde de la FIFA, un gazon (de même nature que celui du terrain) doit se trouver à proximité du lieu du match. Il doit être préalablement approuvé. Ce gazon peut être nécessaire pour remplacer, sous les plus brefs délais, une zone usagée et alors garantir le bon déroulement du championnat.

Un accès au terrain de jeu doit être prévu pour les véhicules de services d’urgence (ambulances, pompiers,…) ainsi que les véhicules d’entretien de la pelouse.

Quelles sont les dimensions d’un terrain de football ?

Il existe des règles très strictes pour construire un terrain de football adapté aux grands championnats. On y retrouve les dimensions d’un terrain de football qui doivent respecter les dimensions suivantes:

La FIFA recommande un terrain de jeu d’une longueur de 105 m et d’une largeur de 68 m. En revanche, le gazon doit être installé sur une surface de 115 m x 78 m pour permettre aux joueurs de s’échauffer.

Comment choisir le système de pelouse hybride à installer ?

Pour choisir entre les systèmes hybrides existants, il faut prendre en compte différents éléments:

  • Combien coûte l’installation et l’entretien du système choisi ? Est-ce que le système est facilement éliminable après utilisation ?
  • Quelle est la longévité du système ? Est-il facilement rénovable ?
  • Est-ce qu’il correspond aux besoins d’utilisation ? Quels sont ses avantages et ses inconvénients ?
  • Quelles sont les exigences en terme d’entretien ?

Quels problèmes peuvent surgir après l’achat d’une pelouse hybride ?

  • Si certaines étapes de l’entretien ne sont pas respectées, la qualité du terrain ne peut pas être garantie.
  • Le budget prévu doit suivre le besoin d’entretien, sinon la qualité du terrain sera affectée. 
  • Si le jardinier qui s’occupe de l’entretien de la pelouse hybride n’est pas qualifié pour les tâches nécessaires, elle sera affaiblie et donc de moins bonne qualité que prévu.